Yéti

Faunes et flores sonores et expérimentales

Voix – Vielle à roue – Bande électroacoustique

Yéti ouvre des espaces, des paysages, des mythologies inventées. La bande électroacoustique sans cesse réinventée, est à la fois le fruit d’enregistrements sauvages, naturels et anecdotiques et d’improvisations, et le prétexte à improviser encore. Yéti brouille les pistes pour exister.

Yéti court.

Yéti fabrique des chemins de neige qui fondent à chaque fois.

Yéti les reconstruit mais ce n’est jamais les mêmes.

Yéti secoue ses poils.

Son pelage est une forêt.

Concert à Data, Marseille, 6/04/2019
Images: David Yon

Pierlau Bertolino, vielle à roue, pédales d’effet

Sarah Ouazzani, voix, flûtes, bande électroacoustique

Pierre Lau aime bien marcher sur les frontières. C’est un peu comme jouer l’équilibriste sur les murs imaginaires de l’enfance. Il y rencontre des personnages singuliers, des histoires étranges et familières qui parlent d’ancêtres, d’étoiles lointaines. Il essaie de ne pas tomber dans le vide. Pour lui, c’est un peu ça la vielle à roue, une drôle de machine à musique, perpétuellement en équilibre entre des mondes archaïques et futuristes. Il y joue toutes sortes de blues, de mélopées bourdonnantes. Ça grésille de cigales multicolores, ça fourmille de chants électriques !!! Il a plongé dans ses rouages pleins de promesses, il y a une vingtaine d’années. Depuis, ils ont voyagé ensemble, du folk-rock de « Dupain » en passant par le Hip-Hop, l’improvisation, les musiques d’Afrique et de Méditerranée aux côtés de Salif Keita , Bijan Chemirani,… Il s’embarque aujourd’hui dans de nouvelles aventures musicales en duo avec la transe hypnotique de Bertolino Le Gac ou bien encore chez LA NoRIA, qui distille ses musiques nomades, avec la complicité du guitariste Jeff Kellner et du multi-instrumentiste Didier Gris.

https://pierlaubertolino.bandcamp.com/releases , https://soundcloud.com/pierlaubertolino

Sarah s’intéresse au non-visible, au non-dit, au sonore, comme possibilité de dialogue avec l’inconscient. Le temps, la lenteur, le déplacement, les mythes, les rituels, les rêves, les éléments sont au centre de ses expériences. Elle accumule depuis plusieurs années des photographies, des images filmées, des sons, qu’elle collecte dans son entourage, dans sa vie quotidienne, au cours de voyages. Elle les utilise ensuite dans ses créations. Elle cherche à emmener l’intime vers l’archétype, à y introduire une dimension ludique. Elle envisage le sonore comme l’espace de sensations organiques, animales, naturelles et intuitives, mais aussi comme celui d’une passerelle dirigée vers l’image, que cette dernière soit mentale ou physique. Elle pratique l’improvisation libre (notamment en lien avec le cinéma, avec Rémi Luc pour des images de David Yon, pour un film en cours de Marc Scialom). Elle compose des pièces sonores et des films expérimentaux diffusés dans des festivals hybrides: FILE, Brésil; In Sonora, Espagne; Stuttgarter filmwinter, Allemagne; Traverse Vidéo, France; Sounds Like, Saskatoon, Canada; MUSLAB, Mexique…

https://www.o-sarah.com/ , https://soundcloud.com/sarinetta

Ecrire à Yéti: yeti.court@gmail.com

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer